Article concernant le nouveau tant attendu de Digital Images : J'ai nommé :
Wipe Out 2097 d'anciennement Psygnosis !!!

Tout d'abord, je dirais sur le jeu, que les efforts des programmeurs ne se sont pas portés sur le coté "commercial" de la chose, mais vraiment plutôt sur le coté développement !!!

En effet, le jeu vous arrive avec juste le cd, une petite feuille pour jaquette et aucune documentation écrite !!! La dite doc étant tout simplement au format AmigaGuide. Donc cela ne pose aucun problème majeur !!!

Concernant maintenant le jeu, pour l'installation, aucune difficulté. Vous pouvez choisir différents modes, allant du mode simple où tout est joué à partir du CD-Rom au mode "je copie tout sur le disque-dur, parce que moi j'en ai un gros !!!". Ce qu'il faut savoir, c'est que si vous n'installez qu'un minimum sur votre disque-dur, les pistes audio ne seront probablement pas jouées tout le temps, et ça risquerait d'être un tant soit peu désolant !!!

A propos des pistes audio, le CD-Rom est fourni avec son propre "player" de piste audio, via la cdplayer.library fournie avec. Ca a été testé avec un quadrupleur de ports ide, et ça n'a posé aucun problème. Par contre, pour les lecteurs SCSI, aucun test n'a pu être effectué par ma personne. Avis aux amateurs !!

Ensuite, aprés une installation simple et sommaire, on se retrouve sous WarpOS (puisque le jeu tourne en Warp3D, c'est tout à fait normal !!), et là on peut régler les préférences. On chosit le mode d'écran utilisé, le type de sortie son pour les effets dans le jeu, jouer les pistes audio ou pas, voir l'intro ou pas, définir le nombre maximum d'image par secondes... Et cerise sur le gâteau, vous pouvez même jouer au jeu dans une fenêtre sur le Workbench, et sans aucun ralentissement dans le jeu.

Aprés avoir réglé ses préférences, on peut enfin lancer le jeu !!!

Et là, crash !!! Que se passe-t-il ??? On relance une seconde fois aprés un reboot violent, crash toujours !!! Bon, on relit la doc, tiens, petite précision, pour ceux qui ont déjà le Warp3D, il est précisé qu'il vaut mieux installer la version fournie avec le CD-Rom ainsi que le WarpOS, mais d'abord, il faut désinstaller les anciennes versions résidentes sur le système !!! Ok, on désinstalle, on réinstalle, on reboot encore violemment, et là on relance le jeu. Et là, oh joie, oh allégresse, on se retrouve enfin devant l'écran de départ du jeu.

Là, on peut choisir le vaisseau que l'on veut parmi cinq possibles, on choisit le type de controlleur pour le jeu (joystick, clavier, et même joypad de CD³² avec la lowlevel.library obligatoire pour pouvoir l'utiliser !!), on peut sauvegarder, charger une partie en cours. On peut ensuite choisir la course que l'on veut et la piste que l'on veut, jouer tout seul pour s'entraîner ou jouer contre une douzaine d'adversaire.

Alors là, petite remarque : les développeurs n'ont absolument pas prévu de championnat, toutes les courses sont accéssibles dés le départ, et je trouve ça vraiment dommage tant l'intérêt d'un jeu de course réside dans les championnats. Malgré tout, cela est compensé par des graphs vraiment à la hauteur de ce que l'on attendait, et je dirais même au dessus, et c'est fluide !!!

Lançons maintenant une course. Le jeu se charge, c'est pas trop long compte tenu des graphismes à charger, et on arrive enfin devant (ou plutôt derrière !!) son engin de course !! Et là, tout commence, c'est rapide, c'est beau, c'est super beau, je préfère cette version à celle sur Playstation tellement c'est beau, en plus c'est sur Amiga. Bon, on essaye des effets en plus, le brouillard, pas de ralentissement, on change la vue de loin, rien, on met tout autre effet, rien non plus !!! A ce stade du jeu, je tiens vraiment à dire que les développeurs ont fait un travail énorme, tant c'est beau et tant c'est rapide !!! Même sur un "pauvre" PPC 603 pour les A1200 !! Les graphs sont détaillés,les mappings sont du plus bel effet, le brouillard est vraiment réussi, les vaisseaux sont eux aussi trés détaillés, et en plus, l'ambiance sonore avec les pistes audio est des mieux rendue !!

Pour terminer ce test, je dirais que si je dois conseillé un jeu aux heureux possesseurs de PowerPC et B-Vision ou CyberVisionPPC, c'est celui qu'il ne faut pas râter, en aucun cas !!!

Et comme je disais plus haut, le manque de championnat est largement compensé par des graphs 3D imprésionnant, une ambiance sonore et musical à toute épreuve et un effort de la part des programmeurs qu'il faut absolument récompenser !!!

Faranheit 1999